Le secret de notre faisselle dévoilé

Parce que derrière la notion d’agriculture, se cache aussi les notions de partage et d’échange, la Ferme des Courmettes vous dévoile un secret jusqu’ici bien gardé : la fabrication de sa faisselle de fromage de chèvre frais en 3 étapes clés et en images.
Alors adeptes des bonnes choses tous à vos carnets.

Étape 1 : Faire cailler

Une fois la traite terminée, direction la fromagerie pour l’élaboration de notre faisselle maison.

Nous ajoutons au lait de traite, frais et entier, un peu de ferments lactiques. Ils vont dans un premier temps assurer une bonne acidification du lait et, après addition de la présure (1ml pour 10l de lait), permettre de cailler le lait dans les meilleures conditions.

Après 24h00 à la température ambiante, autour de 20°C, nous obtenons un caillé ferme et lisse  avec son petit lait.

Etape 2 : Mouler le caillé

Nous le moulons ensuite à la louche, soit pour faire nos différents fromages, soit pour proposer en faisselles dans des pots fermés pour conserver le caillé dans son petit lait avec  son acidité. Il n’y a pas de sel ajouté.

Etape 3 : Consommer frais à toute heure

C’est l’étape clé, celle que nous attendons tous avec impatience : la dégustation. Au petit déjeuner, en en-cas ou au dessert, la faisselle se consomme à toute heure et vous apportera un peu de fraicheur.

Astuces :

Vous pourrez la consommer en dessert comme un yaourt, ou un peu égoutté, avec du miel, sucre, sirop d’érable, eau de fleur d’oranger… ou bien l’égoutter dans son panier et l’incorporer dans différentes recettes.

Affinage et texture de fromages :

• A 8 jours : le fromage est encore blanc, tendre et accidulé
• A 3 semaines : il est plus ferme et commence à avoir une croûte. Son goût de chèvre apparait.
• A 6 semaines : la pâte est devenue bien dense, sèche et cassante. Son goût est intense.

A découvrir aussi