Nos chèvres sous toutes les coutures

chevre-sous-toutes-coutures-1

Image 1 de 6

Nom de la race

Alpine-chamoisée

Composition du troupeau

80 chèvres adultes, 20 chévrettes de renouvellement et 3 boucs composent le troupeau de la Ferme des Courmettes

Description morphologique

De taille moyenne et de stature fine avec des jambes sèches adaptées à la marche, c’est la race de chèvres la plus répandue en France, représentant près de 55 % du cheptel caprin français. Son pelage est le plus souvent brun/roux avec une ligne noire sur le dos et leurs ongles durs leurs permettent de s’adapter aux chemins escarpés et aux versants des montagnes. Les femelles pèsent généralement entre 50 et 80 kg tandis que les mâles pèsent, eux, entre 80 et 100 kg.

La chèvre Commune de Provence, rustique,  issue de nos collines plus calcaires et sèches, a une robe multicolore avec un poil plus long, des oreilles larges retombantes. Les effectifs sont très réduits et localisés en région PACA.

Caractéristiques particulières :

Principalement originaire de Savoie et des Alpes, la race Alpine chamoisée doit son nom à sa ressemblance et ses aptitudes physiques proches de celles du chamois. Connue pour supporter les écarts de températures des alpages, elle doit sa renommée à la qualité du lait qu’elle est capable de fournir. Dotées de mamelles volumineuses et bien attachées, les chèvres produisent de 780 litres à 1000 litres pour les meilleures d’entre elles.

Avec un système pastoral extensif, les performances sont moins élevées,  550 litres en moyenne pour les chèvres adultes des Courmettes. Le rendement fromager est  meilleur.

Période de lactation :

La saison commence avec les premières naissances au mois de février, après 5 mois de gestation.

Les mises-bas déclenchent la lactation.
Après un pic de production au mois d’avril, la production du lait diminue ensuite durant l’été, tout au long de l’automne et s’achève pour les premières début octobre, pour les dernières au mois de novembre. (Prévoir un schéma beaucoup plus parlant visuellement)

Méthode de traite :

Nous réalisons deux traites par jour pendant la première partie de la lactation, à 8h00 et à 16h30. A partir du 10 septembre, la production ayant déjà fortement baissé, nous n’exécutons plus qu’une seule traite au matin.

La traite se fait à la machine, l’effectif étant trop important pour traire à la main.

Modes d’alimentation

La Ferme des Courmettes a souhaité privilégier un mode d’élevage dit extensif, basé sur

le pastoralisme, pour valoriser les ressources naturelles des collines et des prairies du Domaine des Courmettes : plantes herbacées mais aussi ronces, feuilles de chênes, genêts, thym, …

Les chèvres on tendance à grimper et préfèrent les ramures et les buissons.

Dès la fin avril et jusqu’en octobre, les chèvres sont en plein-air intégral, en parcours libre ou en parcs et ne sont plus rentrées que pour les traites.  Elles reçoivent un complément en grain entier ou luzerne  à chaque traite.

En hiver, lorsque les ressources extérieures ne sont plus suffisantes, leur alimentation est composée du foin récolté dans les prés de la ferme ou acheté dans la plaine de la Crau.

Toute l’alimentation est certifiée Bio.

 

A découvrir aussi